Le Conseil de la concurrence sévit encore contre les concentrations économiques non notifiées

Le Conseil de la concurrence a émis deux sanctions pécuniaires de 10,6 millions de DH chacune, contre LSF11 Skyscraper et LSF10 Flavum Holdings, filiales du fonds d’investissement Lone Star Funds, toutes deux épinglées pour avoir effectué des opérations de concentration sans notification préalable.

Après le suisse Sika AG, le Conseil de la concurrence vient d’émettre deux nouvelles sanctions pour des cas de concentration sans notification préalable.

Cette fois-ci, les sociétés mises en cause sont LSF11 Skyscraper et LFS10 Flavum Holdings (Luxembourg), filiales du fonds d’investissement Lone Star Funds. Montant de la sanction : 10,6 millions de DH pour chacune des entités mises en cause.

Ces sanctions ont fait l’objet de deux décisions séparées  rendues le jeudi 29 septembre. Pour la première entité, l’opération sanctionnée concerne l’acquisition du contrôle exclusif de MBCC Group, ancienne propriété du groupe BASF. La deuxième entité a été épinglée pour l’acquisition du controle exclusif d’une partie des actifs et passifs de la société Grupo Ferro Inc.

Ces rapprochements avaient été réalisés respectivement en septembre 2020 et février 2021 sans respecter l’obligation de notification au Régulateur.

vous pourriez aussi aimer
laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus